L’art est poreux, on ne compte plus les histoires qui passent d’un médium à un autre pour le meilleur ou pour le pire : romans en films, films en séries, romans en jeux vidéo, en bd…

Ce vendredi 29 janvier 2021 a eu lieu en direct sur France Inter, la remise des prix du festival de la bande dessinée d’Angoulême. En effet, le Festival n’a pu être maintenu dans sa forme originelle cette année du fait des conditions sanitaires et a jugé préférable de reporter la manifestation physique au mois de juin 2021 tout en souhaitant maintenir un certain nombre d’actions au mois de janvier.

A cette occasion et pour vous donner un petit aperçu de notre fonds bande dessinée, nous vous proposons une sélection thématique, non exhaustive comme d'habitude, sur les romans adaptés en bd. Avec en prime quelques coups de cœur de collègues.

Une version fidèle et réussie de l’œuvre d’origine. Les dessins soulignent avec intelligence les émotions qu’a pu ressentir Anne Frank. Ce roman graphique m’a bouleversé.

Séverine

D’après le roman de Stefan Wul. : une adaptation réussie et soignée d’un incontournable de la SF. Des cadrages libres et audacieux et un trait subtil pour mettre en valeur un scénario efficace.

Marilène

Un jour d’été, dans un village américain, l’ensemble de la population se réunit sur la grande place pour assister à la loterie. Evènement traditionnellement organisé annuellement, chaque chef de famille vient piocher un papier dans une boite. Ce papier révèle non pas une récompense comme dans les loteries ordinaires mais plutôt le sort qui lui sera réservé. Publiée pour la première fois en 1848 dans le « The New Yorker », la nouvelle suscite un tollé d’incompréhension général qui perdurera durant des années. Aujourd’hui reconnue comme un pilier de la littérature américaine, la nouvelle est adaptée de multiples façons.

Cathy

Ça fait quelques mois que je l’ai lue mais dans mes souvenirs, elle restait assez fidèle au roman, avec un texte plutôt épuré. La BD m’a d’ailleurs donné envie de relire le roman par la suite. J’avais surtout aimé les illustrations, dans les tons pastels, qui conféraient une atmosphère très douce. Pas besoin de résumer l’histoire, tout le monde connaît non ?

Christelle

 

 

Et pour en savoir plus sur l’adaptation littéraire en bd, un article très complet sur : Neuvièmeart 2.0, la revue en ligne de la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image.

 

OPAC Sélection de notices