Au loin, quelques chevaux, deux plumes - Jean-Louis Milesi

Sous fond de western, le destin croisé de deux hommes que rien n’aurait dû amener à se rencontrer.

Juillet 1900 à Seattle, le photographe Edward Sheriff Curtis, alors inconnu mais qui deviendra célèbre aux Etats-Unis pour ses nombreux clichés d’Indiens, part pour une expédition à la recherche du cliché censé faire décoller sa carrière.

Mais le convoi est attaqué. Edward est, contre toute attente, sauvé par un mystérieux cow-boy solitaire avec qui il arpente l’Ouest américain pendant des semaines.

Mêlant fiction et réalité, l’histoire aborde l’extermination des Indiens à la fin du XIXe siècle, leur enfermement dans des réserves insalubres, le sort réservé aux filles enlevées à leurs familles et traitées comme des esclaves dans des pensionnats douteux.

Nous assistons au début du roman à l’exécution de 38 Sioux à Mankato, exécution tristement célèbre dans l’histoire des Etats-Unis, et qui marquera un tournant pour l’un des personnages du roman.

Le texte est parfois brut et dur, comme les faits qu’il nous relate. Nous sommes plongés dans des contrées lointaines tellement lourdes d’Histoire et qui font encore rêver beaucoup d’entre nous.

Un très beau roman, qui ne laisse pas insensible au sort réservé au peuple Indien aux XIXe et XXe siècles.

Pour en savoir plus et réserver le document