La peine capitale - Santiago Roncagliolo

Où l’on suit les aventures de Chacaltana, candide égaré dans les méandres de la politique sud-américaine des années 70.

Ce roman noir de l’auteur péruvien Santiago Roncagliolo se passe en 1978 à Lima, alors que la Coupe du monde de foot en Argentine bat son plein et rythme la vie quotidienne des habitants de la ville.

 

Petit fonctionnaire travaillant aux archives du Palais de Justice, Félix Chacaltana, seul à ne pas suivre le football, va être appelé pour constater la découverte d’un corps mutilé qui se trouve être celui de son meilleur et seul ami Joaquin disparu depuis plusieurs jours.

 

A partir de ce moment, Felix, jeune homme vivant avec sa mère, honorant Dieu et la Patrie, organisant sa vie aussi minutieusement que ses archives, Felix donc va se retrouver au cœur de l’opération Condor, flirtant sans s’en rendre compte avec l’emprisonnement et la mort à chaque instant.

 

Il est l’archétype de l’anti-héro, candide, naïf à l’extrême mais si attachant que l’on passe le roman partagé entre l’envie de le protéger et celle de lui coller des baffes pour lui ouvrir les yeux sur la situation de son pays en 1978 et ses implications dans l’opération Condor. Opération ayant pour but d’étouffer dans l’œuf toutes contestations des populations de plusieurs dictatures d’Amérique du Sud avec l’aide de la CIA.

Malgré cette innocence, Félix va évoluer et même finir par résoudre le crime de son ami Joaquin.

 

Oscillant sans-cesse entre parodie et thriller psychologique, ce roman noir est une vraie plongée dans l’horreur des exactions commises par les milices chiliennes et argentines, la torture, les crimes, les enfants disparus, mais si le sujet est grave, Félix nous entraine avec plaisir à sa suite et l’auteur arrive même à nous faire rire avec son humour noir.

 

OPAC Détail de notice